GTT Modélisation

 

Autour du cycle de l’eau en ville, l’usage et le développement des modèles numériques se sont développés depuis plusieurs décennies, avec l’avènement de l’informatique et le développement des capacités de calcul. Les opérationnels utilisent les modèles pour concevoir et dimensionner des ouvrages et pour prévoir le fonctionnement de systèmes de plus en plus complexes (réseaux d’assainissement, Step, etc.). Les chercheurs utilisent aussi depuis longtemps l’outil, dans un objectif soit d’acquisition de connaissances soit d’amélioration des usages par les opérationnels. Ils développent ainsi de nouveaux modèles, de nouveaux schémas numériques, et s’interrogent aussi sur leurs conditions d’usage : calage des paramètres, estimation des incertitudes ...

L’objectif du GTT Usages et Développement des Modèles (UDM) est donc de partager les travaux et questionnements des opérationnels et des chercheurs membres d’Arceau autour de l’outil Modèle numérique et d’améliorer les usages et les développements des modèles numériques afin qu’ils soient plus justes et plus robustes.

 

Programme de travail

La première étape du GTT est de réunir les opérationnels et chercheurs intéressés, et de les faire dialoguer autour de l’outil. Des échanges ont déjà eu lieu avec certains membres (CD93, Leesu, CD92) qui ont confirmé leurs intérêts pour le sujet. D’autres membres ont aussi exprimé leur intérêt pour la thématique. Un des premiers exercices possibles pourrait être de faire un état des lieux des usages et/ou des modèles. Une sorte « d’inventaire » pourrait ainsi être fait à partir d’une fiche type à construire.

Il s’agira ensuite, d’identifier des sujets qui intéressent les membres et sur lesquels le GTT pourrait apporter des contributions à courts ou moyens termes, comme la modélisation des réseaux d’assainissement par temps de pluie. Plusieurs membres soit ont recours à un logiciel d’assainissement pour les opérationnels, soit travaillent sur la simulation des débits par temps de pluie et le bilan hydrologique pour les chercheurs. Comment mieux simuler les événements fréquents ? Quelle entrée de pluie ? Quels niveaux de détails dans les modèles, et comment imbriquer des modèles/modules ? … sont typiquement des questions identifiées lors des 1er échanges.

There is no content in this group.